Qu'est-ce que l'amylose AA ????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que l'amylose AA ????

Message  Admin le Dim 4 Avr - 9:38

L'amylose AA :

Par le Professeur Gilles GRATEAU



L’Amylose de type AA est une complication de l’inflammation chronique. Les principales causes d’amylose AA sont actuellement des maladies inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthropathies, maladies auto-inflammatoires…..) plus rarement les infections chroniques (dilatation des bronches, tuberculose…) ou les tumeurs. Son incidence semble toutefois diminuer dans les pays occidentaux. Une inflammation prolongée est un pré-requis au développement d’une amylose AA ; la protéine majoritaire des dépôts est un fragment de la protéine SAA, une des plus protéines dont la concentration sanguine est augmentée lors de la réaction inflammatoire. Cependant, d’autres facteurs notamment génétiques sont impliqués dans la susceptibilité à la survenue de l’amylose AA. La néphropathie est la principale manifestation clinique de l’amylose de type AA. La néphropathie est la principale manifestation clinique de l’amylose de type AA. La recherche de protéinurie et la mesure de la créatinine plasmatique restent les éléments de dépistage de l’amylose au cours de toute maladie qui comporte une inflammation chronique. Le diagnostic précis de l’amylose AA nécessite de confronter l’ensemble des données cliniques et histologiques et notamment de l’immunohistochimie, afin de ne pas confondre avec une des autres variétés. Les traitements actuels sont ciblés sur la maîtrise de l’inflammation. Il est maintenant établi qu’en cas de parfaite efficacité ces traitements sont capables d’arrêter la formation des dépôts et de permettre leur élimination par l’organisme.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 9602
Age : 54
Localisation : AUDE
Date d'inscription : 20/06/2008

http://vivre-avec.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

((

Message  Admin le Dim 4 Avr - 16:51

L'amylose, maladie orpheline, aussi appelée par anglicisme amyloïdose et maladie amyloïde est un groupe de maladies tissulaires caractérisées par le dépôt de protéines insolubles dans un certain nombre de tissus humains. Ces protéines forment des agrégats moléculaires appelés 'substance amyloïde'. Ces dépôts envahissent progressivement les tissus, et empêchent leur bon fonctionnement, ce qui entraine les différents symptômes et la maladie.

Ces protéines ont des propriétés physico-chimiques spécifiques lorsqu'elles sont déposées dans les tissus, coloration au Rouge congo, biréfringence rouge-vert à la lumière polarisée et dépôts sous forme fibrillaire.

La nature des protéines à l'origine des dépôts est variable. Ainsi, un certain nombre de symptômes de la maladie sont communs à toutes les amyloses, et d'autres sont plus spécifiques de l'origine de la protéine.

L'évolution est le plus souvent sévère, avec destruction progressive et le plus souvent irréversible des organes atteints, malgré les divers traitements testés.

Diagnostic
Clinique
La maladie prend des formes très variées et il n'y a pas de tableau clinique typique.

Les organes pouvant être atteints sont le rein (protéinurie, syndrome néphrotique, puis insuffisance rénale), le cœur (cardiomyopathie), le tube digestif (diarrhée), le foie, la peau, le nerf périphérique (neuropathie périphérique, syndrome du canal carpien), l'œil et en définitive l'ensemble des organes. La majorité des amyloses sont multisystémiques.

Biopsie
La biopsie de tissu avec examen anatomo-pathologique permet de faire le diagnostic rapidement. Elle constate la présence des fibres amyloïdes colorées par le rouge Congo. La biopsie d'une glande salivaire accessoire est généralement celle donnant le plus de résultats positifs avec certitude.

L'étude histologique doit être complétée par une étude en immunofluorescence sur prélèvement frais afin de préciser la nature exacte de la proteine bêta-amyloïde.

Différentes formes
La classification des amyloses repose sur la clinique et sur la nature biochimique de la protéine amyloïde impliquée dans la formation des dépôts.

Les formes les plus fréquentes sont :

les amyloses AL (immunoglobuliniques),
primitives ;
secondaires : Syndromes immunoprolifératif (Myélome...)
les amyloses AA (inflammatoires), secondaires aux maladies inflammatoires chroniques (Polyarthrite rhumatoïde...)
les amyloses ATTR (à transthyrétine), héréditaires ;
les amyloses des dialysés.
Outre ces formes systémiques, il existe :

Des amyloses localisées, limitées à un seul organe ou un seul type de tissus.
Des « maladies amyloïdes » spécifiques qui comprennent :
- l'amylose associée à la fièvre familiale méditerranéenne,
- la maladie d’Alzheimer,
- les maladies dues au prion (dont l'encéphalopathie spongiforme bovine).

Traitement
Le traitement de la cause de la production de la protéine est le meilleur moyen de limiter l'évolution de la maladie amyloïde.
Il n'y a pas de traitement permettant de faire disparaitre les lésions amyloïdes déjà installées.

Le traitement symptomatique par dialyse ou transplantation rénale est utilisé en cas de défaillance irréversible du rein.

Dans les amyloses AL, la chimiothérapie est indiquée pour diminuer la production de l'immunoglobuline monoclonale responsable des dépôts.
Dans l'amylose AA, le traitement de l'inflammation sous-jacente est le point le plus important. L'efficacité des nouveaux traitements anti-inflammatoires (anti-TNF, anti-IL1) est à l'étude.
Dans les amyloses de la transthyrétine, protéine produite par le foie, une transplantation hépatique peut être proposée pour supprimer la production de la protéine toxique.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 9602
Age : 54
Localisation : AUDE
Date d'inscription : 20/06/2008

http://vivre-avec.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum